AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'arrivé de l'ours Allemand à la Hirado.

Aller en bas 
AuteurMessage
Dieter Muira
Gardien de but de la Hirado
Dieter Muira

Messages : 6
Date d'inscription : 12/06/2009
Age : 30
Localisation : Val d'Oise

Progression
Expériences:
0/100  (0/100)

MessageSujet: L'arrivé de l'ours Allemand à la Hirado.   Ven 12 Juin - 23:43

Le vent souffle sur les branches des arbres près du terrain d'entrainement. Sous un temps ensoleillé, une ombre apparut. C'est celle de Dieter Muller. Cela fait quelques semaines maintenant qu'il a quitté son Allemagne natale pour le championnat du Japon. Après s'être installer dans une maison près de Nagasaki, il avait décidé de visiter les locaux de sa nouvelle équipe.
C'était en faite un petit lycée de campagne. L'équipe pouvait s'entrainer après les heures de cours. Dieter n'était pas au lycée. A vrai dire, en Allemagne, il avait quitté l'école après le collège et le tournoi de Paris. Il pouvait donc s'entrainer plus par rapport à ses anciens coéquipiers de Kern.

Alors que les lycéens sont en cours, le colosse Allemand marcha sur le terrain d'entrainement. Il avait hâte de s'entrainer avec ses nouveaux équipiers. Avant son départ pour l'Allemagne, il avait entendu que la Hirado avait pris un nouveau joueur, un jeune capitaine français nommé Pierre. Dieter savait qu'il était talentueux et qu'il était une recrue de choix. Il pressentait l'arrivée de d'autres talents.
Par reflexe, il se dirigea vers les buts. Il frappa la barre et les poteaux, comme si il voulait se présenter à eux. L'ours Allemand avait pris cette habitude, pour lui porter chance à l'occasion des prochains matchs. Après tout, les poteaux sont les meilleurs amis du gardien sur un terrain de .

L'heure tourne, et il était bientôt quatorze heures. Comme il voulait s'entrainer seul, il se précipita dans les vestiaires du club pour se préparer. En entrant dans le bâtiment du club, il découvrit un lieu assez bien tenu. Cet propreté est une preuve que la Hirado était un club sérieux. Il chercha son casier. Il vit différents noms classés par ordre alphabétique. Ces noms là étaient japonais la plupart. Soudain il aperçu son nom, "Dieter Muller". Son casier était à l'extrémité de la rangée. Il était fermé par un cadenas. Mais Dieter avait sa clé pour déverrouiller. En ouvrant il vit un beau maillot de couleur vert clair et un short doré. Il y avait également des gants neufs. Cependant le gardien Allemand possédait ses propres gants. Il les avait depuis sa tendre enfance. Et depuis il ne passe pas un seul match sans ses gants. Etait-il fétichiste? Un peu.
Le maillot était frappé du numéro vingt-quatre. Vingt-quatre, ce nombre représentait pas mal de chose pour lui. Cela lui évoque une date particulière. Celui de son premier match de en tant que gardien quand il était petit. Il se le remémora.


- Début du flashback:

A cet époque, il avait déjà un grand gabarit pour un enfant de son âge, si bien qu'il pouvait affronter des joueurs qui avaient deux ans en plus par rapport à lui. Son premier match était rude, mais il avait réussit à encaisser aucun but. Ses adversaires étaient impressionés et ils pensaient déjà que Dieter pouvait aller loin en . Il était rare qu'un très jeune gardien, pouvait tenir longtemps un match sans encaisser un but. Depuis, il a toujours penser que le vingt quatre était son nombre à lui.

- Fin du flashback.

Dieter revint à lui et se changea. Il prit ensuite un ballon d'une poignée de main et se dirigea vers le terrain. Cependant il sentit une présence qui se rapprochait de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Eru Shido Pierre
Capitaine de l'Hirado
Eru Shido Pierre

Messages : 13
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 28
Localisation : Paris

Progression
Expériences:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'ours Allemand à la Hirado.   Sam 13 Juin - 9:11

Une journée plutôt ennuyeuse avait commencée pour Pierre, au lieu de jouer au comme il aimait tant le faire...il se retrouvait dans une salle de classe à alterner deux objets différents : l'horloge et la fenêtre.

Les heures de cours passaient et bientôt et forte heureusement pour Pierre la fin approchait.

Une dernière heure où Pierre qui d'habitude était studieux à l'école s'affalait sur sa chaise en fixant le plafond et commençait à fermer les yeux bien qu'il luttait pour éviter cela.
La vérité c'est qu'il avait passé toute sa nuit, comme les trois dernières d'ailleurs à consulter toutes les formations du championnat et éventuellement voir des vidéos d'entrainement et de match d'entrainement.


Début du flashback

Il était bientôt trois heures du matin et Pierre était toujours dans son canapé à lire les récentes feuilles de match et annonce dans le journal concernant les équipes adverses.


* Schneider, Hyuga, Tsubasa, Wakabayashi....je ne connais pas cet Artemis Fowl mais nul doute que s'ils l'ont sélectionnés il doit être très fort. *


Il tourna la page lentement sous l'effet de la fatigue bien sûr.


* Nitta, Jito, Wakashimazu...contrairement à l'équipe de Tokyo qui possède une capacité offensive hors norme, la Furano semble bien plus équilibrée, l'arrivée d'un milieu de terrain serait dangereux pour nous ! *


La page suivante l'étonna...


Shingo, Hernandes, Victorino...dans la section des rumeurs on annonçait l'arrivée de Louis Napoléon...

* Il faut que j'aille le voir très vite, son arrivée pourrait nous renforcer, je ne pense pas que Napoléon serait du genre à s'entendre avec un autre avant centre de talent comme lui.
Hé bien nous avons du pain sur la planche, les meilleurs gardiens sont ici, aucune équipe ne prendra de but facilement, les meilleurs attaquants sont ici, aucune équipe n'abandonnera avant la fin, je ne parle même pas des milieux de terrain et des défenseurs... !
Ce championnat risque d'être passionnant. *

Pierre s'endormit sur son canapé en rêvant de ses futurs exploits

Fin du flashback


La sonnerie sonne enfin, Pierre sort de la classe et se dirige vers le terrain comme il aimait le faire après la classe.


Quelques minutes plus tard il arriva sur ce terrain...

Il éprouva une nouvelle fois des émotions qu'il ne pouvait expliquer, celles que lui apportait l'idée de pouvoir jouer au foot.
Il enfila tranquillement son maillot, son short, puis ce fut le tour de ses chaussettes et enfin de ses crampons.
La prochaine étape était la direction vers le terrain...

A sa grande surprise une personne s'entrainait déjà, Dieter Muira.


De plus, à voir son visage plein de sueur, cela montrait que celui-ci avait fait un dur labeur toute la journée...


* Hé bien, très motivé en plus, bon je vais aller m'entrainer avec lui c'est la moindre des choses à faire. *


Il se changea très vite et prit un ballon, il cria afin d'attirer son gardien.


" Muira, peux-tu attraper ça ?! "



Il tira à quelques centimètres de la surface de la réparation, un ballon classique mais le talent de Pierre fit la différence, dans un premier temps le ballon visait la lucarne droite, mais comme s'il s'agissait d'une bombe, la détonation fut le sourire de Pierre, en effet dès que celui-ci esquissa un petit sourire le ballon plongea soudainement en se dirigeant vers le petit filet droit cette fois-ci.
Un effet qui pouvait fixer n'importe quel gardien sur place, mais Pierre savait qu'il avait à faire à l'un des meilleurs si ce n'est pas le meilleur gardien d'Europe pour lui.



* Que vas-tu faire Muira-kun ? *
Revenir en haut Aller en bas
Dieter Muira
Gardien de but de la Hirado
Dieter Muira

Messages : 6
Date d'inscription : 12/06/2009
Age : 30
Localisation : Val d'Oise

Progression
Expériences:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'ours Allemand à la Hirado.   Lun 15 Juin - 17:09

Cette présence était assez étrange, Muller avait regardé autour de lui mais il semblait qu'il n'y ait personne. Il continua donc son chemin vers les cages. Il fit pleins d'exercices, mouvement de bras, étirement, des mouvements de jambes d'un poteau à un autre. Pendant qu'il s'entrainait, il réfléchissait sur l'équipe de la Hirado. Il se souvint également de cette fameuse équipe du Japon qui l'avait battu lors du tournoi de Paris.

*Ces joueurs... Hyuga, Misaki... et surtout, Tsubasa...*

Il se demandait si le championnat du Japon regorgeait d'autres joueurs japonais talentueux. Il se posa également la question à savoir quels sont les autres joueurs étrangers avaient rejoint ce championnat.

*Contre qui je vais devoir défendre mes buts? Avec qui j'assurerais la défense? Qui dans mon équipe s'occupera de l'attaque?*

Tant de questions qui restaient sans réponses jusqu'à présent. Puis il se rappela des noms qu'il avait vu sur les casiers dans les vestiaires. Il n'avait pour le moment reconnu aucun joueur japonais qui étaient à Paris. Il ne savait plus combien de joueurs avaient des noms étrangers mais un seul lui avait retenu son intention.


*Eru Shido Pierre.*

- Début du flashback:


Il se rappela de ce joueur français qui avait tant tenu tête face à ces champions japonais. Lors de la demi-finale France-Japon à Paris, il était à l'hôtel après la victoire de son équipe allemande face à l'Uruguay. Il était en train de se reposer en regardant la seconde demi-finale à la télé. Le colosse Allemand était impressionné des stratégies du capitaine français, de ses talents de dribbleur, et de sa complémentarité avec le buteur de son équipe, Napoléon.

*Nous aussi nous avons un joueur très bon. Schneider... . Si ce Pierre était Allemand et jouait avec nous, nous aurions été imbattable.*

- Fin du flashback.

*Si nous avons un joueur comme lui à la Hirado, je me sentirais comme dans l'équipe d'Allemagne.*

Soudain il entendit une voix.


" Muira, peux-tu attraper ça ?! "


Alors que l'ange Allemand était face au but, il se retourna et vit un joueur aux cheveux blonds avec un ballon au pied. Dans un premier temps, il ne savait pas qui c'était. Mais dès lors qu'il s'apprêtait à tirer il le reconnut par sa posture de frappe. C'était lui. Pierre!

Le ballon, qui était bien posé sur la surface de réparation, s'envola par sa frappe vers la lucarne droite. Dieter plongea alors vers sa direction. Mais il ne s'étendit pas complètement. En effet il se souvint de ses Slide Shoot. Ces tirs dont le ballon pouvait changer de direction à tout moment. Était-ce un simple tir test? Ou bien un de ses fameux Slide Shoot. L'ours fit confiance à son instinct et se prépara au changement de direction du ballon. Un gardien doit toujours faire confiance en son instinct.
Il avait raison. Le ballon prit la trajectoire vers le petit filet. Il tendit alors tout son bras gauche qui était le plus proche du sol, vers le ballon. Il parvint interposer sa main sur la trajectoire du ballon. Mais n'ayant pas pris en compte la force de la frappe, le ballon pris l'ascendant sur sa main. Le capitaine français n'avait pas seulement mis de la précision dans sa frappe, mais également un minimum de puissance. C'est bien là le style du "Field No Artist".
Cependant Dieter Muller n'était pas un gardien comme les autres. Avec son physique il garda sa main sur le ballon. Malgré un recul de sa main , il réussit à pousser et envoyer le cuir à la force de son bras, vers le coin de sa surface de réparation.

Il se releva ensuite pour se préparer à un éventuel prochain tir. A cet instant, il regarda Pierre, et lui fit un sourire. Il était non seulement content d'avoir pu repousser ce tir mais en plus, il était ravi de voir que c'est son futur coéquipier puisqu'il remarquait les couleurs de son maillot, celles de la Hirado.
Revenir en haut Aller en bas
Eru Shido Pierre
Capitaine de l'Hirado
Eru Shido Pierre

Messages : 13
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 28
Localisation : Paris

Progression
Expériences:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'ours Allemand à la Hirado.   Jeu 25 Juin - 9:58

Comme à son habitude Pierre aimait tester les capacités de ses partenaires afin de savoir s'ils étaient vraiment dignes de confiance, son test préféré pour un gardien de but était une frappe dont il avait le secret et qu'il avait mit un temps fou à mettre au point.

Ce tir était d'ailleurs l'une des armes secrètes qu'il avait préparer pour le championnat, lui qui était l'espoir de la France sur cette terre.

Il prit le ballon et commença par jongler en s'approchant de la surface de réparation, il fit signe à Muira qui comprit immédiatement son intention et se mit en place sur sa ligne de but.
Pierre posa le ballon, prit son élan et s'élança vers le ballon à pleine vitesse. Il s'arrêta juste devant et leva la jambe, frappa ce ballon avec l'extérieur du pied droit, intentionnellement dans la finalité de mettre cet effet qu'il souhaitait.

Le ballon se dirigea vers les buts à très grande vitesse...mais ce gardien n'était pas n'importe quel gardien, ce gardien était l'homme qui avait décimé les espoirs de l'équipe du Japon dans la première partie du match qui opposait l'Allemagne au Japon, le Drive Shoot de Tsubasa, le Tiger Shoot de Hyuga, le Eagle Shoot de Matsuyama, le Kamisari Shoot de Soda, le Hayabusa Shoot de Nitta...et plus impressionnant encore la combinaison du Drive Shoot et du Tiger Shoot sans même bronché.
Nul doute que ce gardien était talentueux et Pierre savait donc qu'un ballon même avec beaucoup de puissance n'aurait pas d'effet sur ce gardien, la solution était donc un ballon avec un effet précis et placé sur les côtés.

Le ballon prit la direction de la lucarne droite, Muira d'un saut se dirgea vers celui-ci, mais la cible n'était pas la lucarne, l'effet qu'avait mit Pierre entra en jeu, le ballon piqua soudainement vers le petit filet !

D'un saut instinctive Muira ne feinta même pas à cause de la première trajectoire du ballon, il vit très clair dans la vraie direction...était-ce un coup de chance ?! Ou bien peut-être tout simplement dû à son talent ?!
Il se releva même prêt à recevoir un autre tir...Pierre se gratta la tête, signe montrant qu'il avait honte d'avoir échoué et se mit à rigoler par la suite.
Pierre ne connaissait pas les raisons, mais ce il était très heureux d'avoir avec lui un tel gardien...avec lui les buts seraient en sécurité.

Et comme une invitation Muira relança le ballon dans les pieds de Pierre...

Celui-ci devait confirmer une dernière chose avant de l'accepter réellement comme un partenaire...il se rappela le fameux point faible de Muira qui avait été révélé au grand jour lors de la finale, c'est d'ailleurs à partir de là que Dieter fut troublé et commença à prendre ses premiers buts du tournoi.
Ce défaut ne doit absolument pas nous gêner, se demandait Pierre.

Il poussa légèrement le ballon et s'élança à nouveau.

Il tira avec le même effet...le ballon d'abord en direction du niveau de la poitrine de Muira se dirigea soudainement au niveau de ses jambes...en effet le point faible de Muira était un ballon visant ses jambes, étrangement le gardien n'avait pas réussi à maitriser ce point faible...l'avait-il fait ?!


Revenir en haut Aller en bas
Frantz Schester
Milieu de terrain de l'Hirado
Frantz Schester

Messages : 8
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 26
Localisation : Allemagne

Progression
Expériences:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'ours Allemand à la Hirado.   Mar 30 Juin - 10:35

C'était fait. Schester avait signé à Hirado, le voici qui était en route pour un nouveau challenge, de nouveaux objectifs, de nouveau coéquipiers, et biensur de nouveaux adversaires. Hirado possédait un effectif séduisant, parmi eux, un joueur bien connu par Franz, l'Ange Gardien Dieter Muller, avec lequel il avait joué pour le compte de l'équipe d'Allemagne, avec lui, son équipe n'avait pas trop de soucis à se faire défensivement. De plus, si la cohésion au milieu de terrain était au rendez-vous, avec un duo entre Pierre et lui-même, Franz était convaincu qu'ils pourraient faire très mal, il avait vu quelques matches de Pierre, il portait à lui tout seul l'équipe de France, en donnant de bon ballons, en éliminant l'adversaire, un vrai magicien du ballon, il savait tout faire. Sur le papier, l'équipe avait de quoi séduire, en plus, avec l'arrivée de Schester, Hirado avait encore le droit à deux nouvelles recrues pour renforcer l'effectif.

Schester arriva dans la ville, c'était calme, tant mieux, le milieu de terrain allemand n'aimait pas la frénésie et le fanatisme des supporters, c'était peut-être pour cela que, plus tôt dans sa carrière, il avait choisi le Werder de Brême, et non pas le Bayern de Munich. Celui-ci découvrit ensuite le stade, on était a des années lumières du Weserstadion ou de l'Allianz Arena, mais bon, qu'importe, s'il remportait le titre de champion dans ce stade, c'était l'essentiel. Il entra dans les vestiaires pour se mettre en tenue, il mit son nouveau maillot rayé jaune et vert, floqué du numéro 21, le 10 étant déjà prit, par le capitaine. Alcide Pierre. Une fois habillé, il pénétra dans le stade et vit que le terrain n'était pas vide :

- Pierre, Muller !

Franz observa les deux joueurs, Pierre décocha une frappe en direction de l'Ange Gardien, il voulait se joindre à eux, mais se contenta d'observer les deux joueurs. Le milieu de terrain allemand commença par s'étirer, sans quitter ses coéquipiers des yeux, puis après quelques jongles, il prit son ballon et s'élança vers le français en conduite de balle.

- A toi Pierre !

Franz envoya la balle vers les pieds du français, puis il fit un signe de la main pour l'inviter a effectuer un une-deux, Schester voulait tester comment s'entendraient les deux joueurs d'Hirado.
Revenir en haut Aller en bas
Eru Shido Pierre
Capitaine de l'Hirado
Eru Shido Pierre

Messages : 13
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 28
Localisation : Paris

Progression
Expériences:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'ours Allemand à la Hirado.   Lun 6 Juil - 10:57

La prise de contact avait été plutôt musclée pour les deux premières recrues de la Hirado, d'un côté Eru Shido Pierre, et de l'autre Dieter Muira, l'ange gardien de la sélection germanique...Pierre avait opté pour la solution qu'il utilisait toujours et qui était certainement la plus radicale, celle qui consistait à un duel pour tester le portier allemand, et pour confirmer si oui ou non il pouvait lui faire confiance.
Comme il s y attendait, Muira avait parfaitement réussi son premier test, il s'apprêtait alors à effectuer son second, un ballon très bien travaillé grâce a un impact précis dessus, celui-ci se dirigeait vers le point faible de Muira qui avait été divulgué lors du tournoi de Paris.

Mais une personne interrompit la concentration de Pierre, en effet ce joueur était en train de jongler sur le côté, dans un premier Pierre remarquait son agilité, le joueur enchaînait sa série de jongle sans même se forcer, il alternait son pied droit, puis son pied gauche, tout semblait être naturel dans ses gestes...puis il posa le ballon pour enfin se lancer dans une conduite de balle vers le jeune français.

Petit à petit cette silhouette qui était sombre commençait à s'éclaircir, bientôt on put reconnaître le joueur en question, Pierre le connaissait mais l'ange gardien le connaissait encore mieux, à juste titre, les deux joueurs ayant joués dans la même équipe lors du tournoi de Paris, ce joueur c'était Frantz Schester, joueur qui à l'instar de Pierre était lui aussi un milieu de terrain.
Et surtout il constituait un atout de choix pour cette équipe de la Hirado en construction...oui Pierre avait constaté avec enchantement qu'il portait un maillot de son équipe, les deux joueurs allaient évoluer ensemble au milieu de terrain, mais il restait une dernière chose a vérifié, était-il digne de faire parti de leur équipe, Pierre allait de nouveau se livrer a un test.

Schester passa le ballon en direction de Pierre et l'invitait à lui remettre ce ballon, Pierre se demandait alors si c'était par courage ou bien alors par folie qu'il tenait à défier Muira, il allait bientôt le savoir, et de plus, cela constituerait une preuve parfaite des compétences de son nouveau camarde... Pierre se contenta simplement d'amortir ce ballon grâce à sa poitrine, il remarqua de suite la facilité de la réception de cette passe, un signe distinctif d'un bon joueur, avec un léger sourire il renvoya le ballon à Schester d'un extérieur du pied qui pouvait tromper n'importe quel joueur, mais une fois de plus l'allemand était prudent car il continuait tranquillement sa course...le ballon partit d'abord dans le sens du dos de Schester puis avec un effet magique dont Pierre avait le secret il revint parfaitement en direction des pieds de Frantz.

Pierre allait assister à leur duel sans intervenir, qu'allait-il se passer ? Schester allait-il marquer, ou alors aurait-on le droit à une superbe parade du portier allemand ? D'autres questions lui venaient en tête, des questions comme...Comment Schester allait-il négocier l'action, allait-il contrôler ce ballon ? Ou bien alors allait-il se lancer dans une tentative de reprise de volée ?!

Tant de questions et tant de suspens, aucune réponse n'était à apporter pour l'instant, seul l'issue du duel éclairerait l'esprit du capitaine français...la seule chose dont il était sûr, c'est qu'il n'allait sûrement pas cligner des yeux une seconde et assister à l'action !
Revenir en haut Aller en bas
Frantz Schester
Milieu de terrain de l'Hirado
Frantz Schester

Messages : 8
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 26
Localisation : Allemagne

Progression
Expériences:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'ours Allemand à la Hirado.   Jeu 6 Aoû - 20:01

[post à venir]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivé de l'ours Allemand à la Hirado.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivé de l'ours Allemand à la Hirado.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Couleurs pour peindre motocycles,moto et soldats allemand.
» Mamadi en Allemand
» Rester zen, un enfant allemand qui s'énerve!!!!
» enfer allemand ou enfer français
» Tampon allemand 1935

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boys Soccer Team  :: NAGASAKI :: Hirado [ 4/5 ] :: Entrainement public-
Sauter vers: